29 décembre 2015

La passe-miroir 2 : Les Disparus du Clairdelune ~ Christelle Dabos

Titre : La passe-miroir 2 : Les Disparus du Clairdelune
Auteur : Christelle Dabos
Edition : Gallimard Jeunesse
Genre : Fantasy
Nombre de pages : 550
Prix : 19€







Résumé :
"Fraîchement promue vice-conteuse, Ophélie découvre à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citacielle. Dans cette situation toujours plus périlleuse, peut-elle seulement compter sur Thorn, son énigmatique fiancé ? Et que signifient les mystérieuses disparitions de personnalités influentes à la cour ? Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l’entraînera au-delà des illusions du Pôle, au cœur d’une redoutable vérité."

Avis :
J'étais tellement heureuse d'avoir ce deuxième tome entre les mains, après avoir attendu impatiemment pendant un an de pouvoir découvrir la suite des aventures de Thorn et d'Ophélie.
Comme pour le premier tome, je vais avoir beaucoup de mal à expliquer ce que j'ai aimé dans ce roman, puisque j'ai adoré la globalité du livre. Il est très dur pour moi de faire un avis construit, car il ne l'est même pas dans ma tête.
Evidemment, j'ai adoré l'univers tellement singulier qui m'avait énormément manqué. Cela me sidère encore et toujours que quelqu'un puisse avoir une imagination à ce point développée et intéressante. J'aimerais tellement pouvoir accéder à ce monde et me plonger pour de vrai dans cette ambiance !
Ce que j'ai beaucoup aimé dans ce tome, c'est de voir l'évolution de la relation entre Ophélie et Thorn. Plusieurs fois, j'ai eu les larmes aux yeux en lisant leurs échanges, et surtout devant les propos tenus par Thorn qui étaient extrêmement touchants.
Encore un sans faute pour ce second tome, j'ai vraiment hâte de découvrir la suite et de retrouver les personnages.

Citation :
"Elle regarda bien en face son visage déterminé sous les égratignures et les ecchymoses, enfin prête à affronter cette vérité qu’elle n’avait pas voulu voir.
Ce n’était pas Thorn qui avait besoin d’elle. C’était elle qui avait besoin de Thorn."

Lien :
Voir l'article sur "La passe-miroir 3 : La mémoire de Babel"

Note :
10/10
COUP DE ♥

9 décembre 2015

Nos faces cachées ~ Amy Harmon

Titre : Nos faces cachées
Auteur : Amy Harmon
Edition : Robert Laffont
Genre : Drame
Nombre de pages : 434
Prix : 17.90€







Résumé :
"Ambrose Young est beau comme un dieu. Le genre de physique que l'on retrouve en couverture des romances. Et Fern Taylor en connaît un rayon, elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu'il est si beau, Ambrose demeure inaccessible pour une fille comme elle. Jusqu'à ce qu'il cesse de l'être... Nos faces cachées est l'histoire de cinq amis qui partent à la guerre. L'histoire d'amour d'une jeune fille pour un garçon brisé, d'un guerrier pour une fille ordinaire. L'histoire d'une amitié profonde, d'un héroïsme du quotidien bouleversant. Un conte moderne qui vous rappellera qu'il existe un peu de Belle et un peu de Bête en chacun de nous..."

Avis :
J'avais entendu énormément de bien de ce roman, et je dois dire que je n'ai pas été déçue.
Le gros point fort de cette romance est sans contexte les personnages, puisqu'ils sont tous extrêmement attachants. Il y a tout d'abord Fern, la protagoniste, plutôt atypique et décrite comme une fille pas très jolie et qui n'intéresse pas grand monde. On s'attache donc directement à elle et il est facile de s'identifier à cette jeune femme.
Ambrose est également très attachant, mais pas de la même manière. Il a toujours eu tout pour lui, et même s'il n'était pas particulièrement vantard ou méchant comme d'autres, il n'était pas non plus le "héros au grand cœur" cliché. C'est pour cette particularité que je l'ai apprécié, parce que son caractère et ses façons de réagir étaient très réalistes et vraisemblables.
Enfin, le personnage de Bailey est une incroyable découverte. Par contre, avec lui, on combine tous les préjugés sur les personnes malades ou handicapés : ils savent qu'ils vont mourir, mais ils gardent leur joie de vivre et ont un sens de l'humour particulièrement développé (non non, je ne parle bien évidemment pas d'Augustus Waters (qui n'est plus à présenter...), mais bien de Bailey). Après tout, peut-être que ces personnes sont vraiment comme ça dans la vraie vie et que je critique sans savoir, mais cela n'empêche pas le fait que j'ai beaucoup aimé ce jeune homme.
L'autre point positif de ce roman est son originalité. En effet, en découvrant l'histoire, je pensais lire une "romance banale", avec juste de bons protagonistes, mais sans grand suspense. Or, je me trompais. Toute la partie qui se passe lors du lycée est très "bateau", mais au bout d'une dizaine de chapitres un événement vient tout changer. L'intrigue prend un tout autre trajet à mon plus grand plaisir afin de creuser quelque chose de plus profond, de plus touchant, de plus marquant.
Malheureusement, je ne vais pas pouvoir rentrer plus dans les détails, comme d'habitude pour ne pas spoiler, mais c'est dans cette deuxième partie que l'histoire prend tout son intérêt. Tout va de rebondissements en rebondissements, et on passe des larmes aux larmes.
Ce roman est donc une très belle histoire, certes pas un coup de cœur pour ma part, mais qui reste tout de même magnifique. Derrière une romance touchante, ce trouve un message d'autant plus marquant : la beauté n'est au-dessus de rien, car elle est éphémère.

Citation :
"- Peut-être que nous sommes une pièce de puzzle, poursuit-elle. On s'emboîte tous pour former cette expérience qu'on appelle la vie. Aucun de nous ne comprend le rôle qu'il joue ni n'imagine à quoi ça va ressembler au final. Peut-être que ce qu'on appelle miracle n'est que la partie émergée de l'iceberg. Et peut-être qu'on n'est pas capable de voir les choses merveilleuses qui naissent des tragédies."

Note :
10/10

28 novembre 2015

Comme si c'était toi ~ Mhairi McFarlane

Titre : Comme si c'était toi
Auteur : Mhairi McFarlane
Edition : Milady
Genre : Romance
Nombre de pages : 539
Prix : 18.20€







Résumé :
"Au lycée, Anna était grosse, laide et terriblement mal dans sa peau. À trente ans, l’époque où elle était le souffre-douleur de son bahut, et de James en particulier, lui semble déjà loin : elle est belle, elle a un boulot de rêve, et la vie lui sourit. Mais le destin nous réserve parfois d’étranges surprises, et l’homme qui lui a infligé la pire humiliation de sa vie refait surface. Contre toute attente, James est devenu prévenant, drôle, spirituel… et il n’est pas insensible au charme de la ravissante jeune femme avec laquelle il organise une exposition. Il n’a pas reconnu en elle celle dont tout le monde se moquait dix ans plus tôt. Profondément troublée par ces retrouvailles inattendues, Anna est prête à tout pour ne pas retomber amoureuse de son amour de jeunesse…"

Avis :
Mon avis sur ce roman est plutôt mitigé. En fait, j'ai été un peu déçue, non pas que l'histoire ne m'ai pas du tout plu au contraire, mais parce que j'avais peut-être mis la barre trop haut. Effectivement, le résumé m'avait tellement enthousiasmé que je me suis imaginée ma propre histoire, qui forcément ne correspondait pas avec celle de l'auteur.
En soit, cela n'est pas dérangeant, mais le plus gros problème de ce roman est sans contexte sa longueur. Je trouve que certains passages étaient beaucoup trop longs et pas forcément utiles. On se concentre énormément sur les personnages secondaires, comme par exemple la sœur d'Anna ou ses amis. Pour ma part, la seule chose qui m'intéressait vraiment était de savoir comment avancerait la relation d'Anna et James, et pas vraiment de savoir que le mariage de sa sœur ne se passe pas comme prévu...  Du coup, je n'étais pas pressée de reprendre mon livre et de continuer à lire puisqu'il n'y avait pas de suspense et trop de moments qui ne me plaisaient pas.
En revanche, j'ai adoré l'humour présent du début à la fin. Certains personnages y ont beaucoup contribué de par leur caractère et leur comique, mais aussi certaines situations cocasses qui m'ont fait sourire.
J'ai apprécié les deux protagonistes, et surtout leur complicité. On s'identifie très facilement à Anna ce qui est un réel point positif.
Pour ce qui est de la fin, je l'ai plutôt apprécié, même si elle était très prévisible.
En définitive, il s'agit d'un roman plutôt sympa mais un peu long, qu'il faut lire sans en attendre énormément.

Citation :
"Pense à un alpiniste qui coupe sa propre main coincée sous un rocher avec un canif. Mettre fin à une relation sérieuse ressemble à ça. Douloureux et moche à court terme, mais nécessaire si tu veux sauver ta peau."

Note :
6/10

8 novembre 2015

After saison 3 ~ Anna Todd

Titre : After saison 3
Auteur : Anna Todd
Edition : Hugo Roman
Genre : New adult
Nombre de pages : 463
Prix : 17€







Résumé :
"Le caractère violent d'Hardin continue de lui jouer des tours : il échappe de peu à l'expulsion de l'université et Tessa est sauvée par Zed d'une terrible vengeance des potes d'Hardin. Pour calmer un peu ce jeu malsain et continuer à exercer le métier qu'elle aime, Tessa décide de partir à Seattle où Hardin la rejoint dès qu'il peut. Leurs sentiments se renforcent et toutes leurs colères s'apaisent quand leurs corps s'unissent. Malgré les prédictions de sa mère, Tessa est convaincue qu'Hardin et elle peuvent réussir là où leurs parents ont échoué."

Avis :
J'ai encore une fois beaucoup apprécié ce tome, peut-être même plus que le second.
J'ai surtout adoré le passage où Tessa, Hardin et la famille d'Hardin partent en séjour et qu'ils rencontrent le couple de lesbiennes qui leurs ressemblent étrangement.
La seconde moitié du roman m'a plus plu et était plus addictive, je n'ai pas pu lâcher le livre.
De plus, je suis tombée des nues lorsque j'ai découvert le vrai visage d'une certaine personne (je n'en dirais pas plus pour ne pas spoiler).
Je ne peux pas trop en dire sur ce troisième tome parce que je ne voudrais pas gâcher l'histoire pour ceux qui n'ont pas lu les tomes précédents, mais j'ai bien aimé ce tome et j'ai hâte de savoir la suite de la romance de Tessa et Hardin.

Citation :
"Il y a une grande différence entre ne pas pouvoir se passer d'une personne et aimer cette personne."

Lien :
Voir l'article sur "After saison 4"

Note :
8/10

31 octobre 2015

Will & Will ~ John Green, David Levithan


Titre : Will & Will
Auteurs : John Green et David Levithan
Edition : Gallimard, Scripto
Genre : Young adult
Nombre de pages : 379
Prix : 15€



Résumé :
"Will Grayson se méfie des sentiments. Les histoires de coeur portent la poisse, tout le temps. Alors quand son meilleur ami, l'exubérant, très corpulent et très, très homo Tiny Cooper, fait tout pour le fourrer dans les bras de Jane, il se dit que cette fille est jolie, marrante et sympa mais... pas du tout son type.
De l'autre côté de Chicago, un certain Will Grayson (rien à voir avec le premier !), se sent plus mort que vivant..."

Avis :
J'ai été vraiment, mais alors vraiment déçue par ce livre. J'en avais entendu beaucoup de bien, et j'avais mis la barre assez haut, surtout pour un roman écrit par des auteurs tels John Green et David Levithan... je n'aurais pas dû.
Ce roman n'est pas si catastrophique que ça, il y a quelques aspects positifs, néanmoins il reste loin de la "claque" que je pensais me prendre.
Tout d'abord, l'écriture est très simpliste, ce qui n'est pas très étonnant pour un livre écrit par John Green, mais qui selon moi ne vaut pas ses autres œuvres.
Les personnages sont très stéréotypés, ce qui m'a un peu agacé, surtout Will Grayson n°2 et ses théories à deux sous. Sous-prétexte qu'il est "marginal" et dépressif, il a des raisonnements très simplistes et manichéens. Cela m'a fait lever les yeux au ciel de nombreuses fois et j'ai eu du mal à m'attacher à ce personnage.
J'ai préféré Will Grayson n°1, même s'il est parfois ridicule à ne pas vouloir éprouver de sentiments et qu'il se complique la vie pour rien.
A vrai dire, la seule chose que j'ai vraiment apprécié dans ce roman est la partie où les deux Will se rencontrent.
Au final, l'intrigue est beaucoup plus centrée sur Tiny et sa comédie musicale, plutôt que sur Will n°1 et Will n°2. Cela ne m'a pas vraiment dérangé, mais juste paru plutôt étrange (surtout que le titre du roman n'est pas "L'incroyable vie de Tiny Cooper" mais bel est bien "Will & Will"...).
En conclusion, même si mon avis semble très négatif, j'ai tout de même bien aimé ma lecture, seulement je m'attendais à quelque chose de touchant, bouleversant, une histoire qui me serait restée en tête pendant longtemps...or ce n'est pas le cas. Les protagonistes ne sont pas vraiment attachants, l'histoire n'est pas vraiment profonde, l'écriture des auteurs n'est pas vraiment transcendante...
En clair, une déception.

Citation :
"On flashe sur quelqu'un qui ne vous aimera jamais en retour parce qu'il est plus facile de survivre à une déception platonique qu'à une vraie rupture."

Note :
6/10

24 octobre 2015

Divergente 3 : Allégeance ~ Veronica Roth

Titre : Divergente 3 : Allégeance
Auteur : Veronica Roth
Edition : France Loisirs
Genre : Dystopie
Nombre de pages : 460
Prix : 16,90€







Résumé :
"Tris et ses alliés ont réussi à renverser les Érudits. Les sans-faction mettent alors en place une dictature, imposant à tous la disparition des factions. Plutôt que de se plier à ce nouveau pouvoir totalitaire, Tris, Tobias et leurs amis choisissent de s'échapper. Le monde qu'ils découvrent au-delà de la Clôture ne correspond en rien à ce qu'on leur a dit. Ils apprennent ainsi que leur ville, Chicago, fait partie d'une expérience censée sauver l'humanité contre sa propre dégénérescence. Mais l'humanité peut-elle être sauvée contre elle-même ?"

Avis :
Je suis réellement tombée dingue de la saga Divergente, ainsi que de ce dernier tome. Pour moi, il n'aurait pas pu mieux clôturer cette trilogie, bien que la fin soit triste.
Tout d'abord, j'ai apprécié la nouveauté de ce roman qui est d'avoir également le point de vue de Tobias. J'ai trouvé cela très enrichissant et grâce à cela, on se sent plus proche du protagoniste.
Ce que j'ai le plus aimé dans ce dernier tome est le fait qu'on ai des réponses à toutes nos questions. Ce livre nous révèle pleins de secrets et on comprend le pourquoi du comment. C'est à ce moment là qu'on se rend compte à quel point l'univers était bien construit.
J'ai de plus trouvé que l'intrigue était très réaliste. En effet, les personnages principaux qu'on suit viennent de quitter leur ville pour découvrir l'autre côté de la Clôture. Là-bas, la société est également très instable. J'ai aimé voir ces difficultés et que les héros ne débarquent pas dans un monde "tout rose" comme si de rien n'était. J'étais très contente de voir que tout n'était pas gagné et qu'ils ont encore dû se battre pour rétablir un système égalitaire.
Le réalisme de l'intrigue passe aussi par la vraisemblance du couple de Tris et Tobias. On les retrouve très soudés au début de ce tome, mais leur romance va subir quelques péripéties et quelques engueulades. Cela rend leur couple d'autant plus crédible et d'autant plus appréciable. Cela permet en outre qu'on se rende compte de l'importance qu'ils ont aux yeux l'un de l'autre.
Pour finir, j'ai littéralement adoré le dénouement de cette saga. Même si ce dernier tome est assez riche en émotions et très émouvant, même si la fin n'est pas totalement heureuse, je l'ai vraiment apprécié. Je trouve ça incroyable que l'auteur est choisi de "sacrifier" certaines personnalités pour emmener l'histoire où elle voulait. Evidemment, la fin est très bouleversante et très triste, mais je pense que c'était un "mal pour un bien". Comme pour le fait que le mythe de Roméo et Juliette est aujourd'hui mémorable "grâce" à la mort des deux protagonistes, je pense que la fin de Divergente était obligatoirement une fin du même goût, pour que cette saga marque les esprits, et paraisse réaliste en temps que dystopie.
C'est donc avec peine que je quitte l'univers de cette saga, que j'ai hâte de retrouver dans les films et dans le hors-série.
Pour ma part, Divergente restera envers et contre tout la meilleur saga que j'ai jamais lu, qui mêle tout ce qu'il faut pour être un vrai succès.

Citation :
"Depuis tout petit, je sais une chose : que la vie nous abîme, tous. On n'y échappe pas.
Mais je suis en train d'en découvrir une autre : qu'on peut se réparer. On se répare les uns les autres."

Lien :
Voir l'article sur "Divergente, hors-série raconté par Quatre" à paraître prochainement

Note :
10/10
SAGA COUP DE ♥

Lien de la bande-annonce du film :
https://www.youtube.com/watch?v=kiFfZUNA1ZE

18 octobre 2015

Des mensonges dans nos têtes ~ Robin Talley

Titre : Des mensonges dans nos têtes
Auteur : Robin Talley
Edition : Mosaïc
Genre : drame
Nombre de pages : 370
Prix : 13.90€







Résumé :
"Les filles sont faites pour se marier… 
Les Noirs et les Blancs ne doivent pas se mélanger… 
Une fille ne doit pas embrasser une autre fille… 
Linda ne doit pas aimer Sarah.
Rien que des mensonges ?
1959, en Virginie. C’est l’histoire de deux filles qui croient qu’elles se détestent - parce qu’elles n’ont pas la même couleur de peau et qu’elles ne sont pas nées du même côté.
C’est l’histoire de Sarah et Linda qui croient qu’elles se détestent… mais c’est aussi l’histoire de l’année où tout va changer - parce que les mensonges des autres vont voler en éclats et que les vies, les cœurs de Sarah et Linda vont s’en trouver bouleversés pour toujours..."

Avis :
Tout d'abord, je tiens à remercier Babelio pour l'envoie de ce livre.
Je ne pense pas que je me serais tournée vers celui-ci sinon, et je serais vraiment passée à côté de quelque chose. Ce roman est une petite pépite, qui m'a bouleversée.
Certains passages étaient déchirants, de par leurs atrocités et leur injustice. En lisant ceci, nous ne pouvons avoir qu'un envie : intervenir.
A d'autres passages, l'histoire était émouvante et touchante. Nous suivons les pensées de Sarah et Linda, et parfois leur façon de voir les choses me faisaient mal au cœur, puisqu'elles ne vivaient pas dans la même époque qu'actuellement, où maintenant beaucoup plus de choses sont permises (aussi bien au niveau de la ségrégation qu'au niveau de l'homosexualité).
J'ai adoré les deux protagonistes, et surtout pouvoir suivre leur cheminement intérieur et savoir ce que chacune d'elles pensait d'une même situation. J'ai également apprécié leur complexité, car elles mettent énormément de temps à ouvrir les yeux sur le monde et à changer leur façon de voir les choses, chacune de leur côté, ce qui rend l'histoire très réaliste.
L'injustice de ce roman fait vraiment mal à lire, mais c'est un aspect que j'ai aussi aimé. Nous nous rendons compte de l'atrocité de cette période de l'Histoire, où des adolescents Noirs devaient se battre jour après jour pour changer les choses, pour se faire une place.
Pour moi, ce roman est donc un immense coup de cœur, car il parle de nombreux sujets et nous fait passer par un tas d'émotions différentes.

Citation :
"Quand je lui parlais, il se passait quelque chose. Quelque chose en moi - comme un incendie, et ce n'était pas que de la colère. Quand j'étais près d'elle, j'avais l'impression que le sang dans mes veines se mettait à chanter. Même les jours où je me sentais triste et vide avant de la voir.
Avec elle, je n'avais pas besoin d'être polie, pas besoin de peser chaque mot avant de le prononcer. Après toute une journée passée à me retenir de répondre à toutes les méchancetés qu'on me lançait, j'avais enfin le droit de dire ce qui me passait par la tête. Je me sentais merveilleusement libre."

Note :
10/10
COUP DE ♥

4 octobre 2015

Black Ice ~ Becca Fitzpatrick

Titre : Black Ice
Auteur : Becca Fitzpatrick
Edition : Msk
Genre : Thriller
Nombre de pages : 355
Prix : 17€







Résumé :
"En décidant de passer un week-end à la montagne avec sa meilleure amie, Britt était loin d’imaginer que son ex, Calvin, serait aussi de la partie. Tandis qu’elle profite du trajet pour réfléchir à leur histoire, Britt et Korbie se retrouvent bloquées au milieu de nulle part dans une terrible tempête de neige. Bravant le froid glacial, elles finissent par trouver refuge dans un chalet occupé par deux randonneurs. Deux malfaiteurs en fuite qui les prennent en otage.
Tandis qu’elle échafaude des plans pour trouver une issue, l’angoisse de Britt grimpe d’un cran : elle découvre que plusieurs meurtres ont été commis dans la région. Sans compter que le comportement bienveillant de Mason, un des deux ravisseurs, est déconcertant : est-il un ennemi ou un allié ? Peut-elle lui faire confiance ? Les apparences sont trompeuses au milieu du blizzard, et les secrets bien gardés..."

Avis :
Je me suis plongée dans ce roman sans aucune attente particulière, je souhaitais simplement découvrir Becca Fitzpatrick sous un autre genre que celui de "Hush, Hush", et je dois dire que j'ai été agréablement surprise.
Tout d'abord, l'intrigue m'a beaucoup plu. En soit, elle n'a rien de très original et les thrillers qui se déroulent en montagne lors d'une tempête doivent être courant, mais j'ai tout de même apprécié.
Ce qui m'a le plus plu est le fait qu'il y a eu beaucoup de rebondissements, et que dès qu'une vérité était révélée, tout était remis en question. L'histoire me paraissait simple au départ, mais je me suis vite rendue compte qu'il y avait encore beaucoup de choses à découvrir ainsi que beaucoup de mensonges.
J'ai également adoré Britt, la protagoniste, à laquelle on s'identifie très facilement selon moi. Je me suis sentie très proche d'elle de part ce qu'elle avait vécu avec Calvin. J'ai beaucoup aimé suivre ses cheminements intérieurs et voir à quel point elle était courageuse et prête à se sacrifier pour les autres.
J'ai aussi beaucoup aimé Mason, qui a énormément de charme et une prestance incroyable. Malgré tout ce qu'il se passe dans le roman, j'ai toujours été de son côté et j'ai toujours souhaité que Britt le soit aussi.
Enfin, j'ai adoré l'épilogue. Je trouve que c'est une très belle fin et que le livre n'aurait pas pu se terminer autrement.
En conclusion, je recommande vraiment ce thriller qui peut plaire à beaucoup de personnes, surtout celles qui ne sont pas forcément fan de ce genre. L'ambiance générale du roman est géniale et les personnages uniques.

Citation :
"On prétend qu'au seuil de la mort, on voit défiler sa vie entière. Ce qu'on ne dit pas, c'est que lorsqu'on assiste au trépas d'un être autrefois aimé, son basculement vers l'au-delà est doublement douloureux. Car on se rappelle alors deux existences entremêlées, deux destins qui ont emprunté le même bout de chemin."

Note :
9/10

1 octobre 2015

Breathing 1 : Ma raison de vivre ~ Rebecca Donovan

Titre : Breathing 1 : Ma raison de vivre
Auteur : Rebecca Donovan
Edition : PKJ
Genre : Drame
Nombre de pages : 534
Prix : 18,90€







Résumé :
"- Et si je ne veux pas être ami avec toi?
- Alors nous ne serons pas amis.
- Et si j'ai envie d'être plus qu'un ami?
- Alors nous ne serons rien du tout.

Emma a tout fait pour empêcher Evan d'entrer dans sa vie. Non pas parce qu'il la laisse indifférente, bien au contraire, mais parce que personne ne doit savoir. Savoir qui elle est vraiment, quelle est son histoire et, surtout, ce qui l'attend tous les soirs, quand elle rentre chez elle..."

Avis :
J'avais entendu des tonnes et des tonnes d'avis très positifs sur ce roman, et aucun négatif. J'avais donc très hâte de découvrir cette histoire, qui me plairait, j'en étais sûre. Evidemment, ce fut le cas.
Tout d'abord, j'ai adoré Emma, la protagoniste. C'est un personnage très attachant, qu'on a envie d'aider et pour qui on éprouve de la pitié (pas dans le sens péjoratif du terme bien entendu). Elle est très courageuse et dévouée, elle pense avant tout au bonheur des autres, quitte à laisser de côté le sien.
Sa meilleure amie, Sara, est également un personnage que j'ai adoré. Elle est décrite comme populaire, très belle, intelligente, bref, la "fille parfaite". Elle peut avoir tout ce qu'elle veut, et tous les amis qu'elle veut, mais malgré tout, elle reste fidèle à Emma et reste présente pour elle du début à la fin. J'ai apprécié pouvoir suivre leur magnifique amitié, indestructible. Je pense qu'Emma n'aurais jamais pu supporter tout ce qu'elle a supporté sans l'aide de Sara.
Pour continuer dans les protagonistes, je suis évidemment littéralement tombée sous le charme d'Evan. Je lui trouve à peu près les mêmes qualités que Sara, à savoir qu'il ne lâche pas non plus l'affaire. La relation entre lui et Emma m'a vraiment plu, et pour une fois dans un roman, j'ai trouvé que tout était très réaliste et vraisemblable. En effet, en principe, les couples se forment très rapidement et il n'y a pas ou très peu "d'entre deux". Néanmoins, ce n'est pas le cas dans ce livre, puisque leur relation se construit petit à petit et qu'elle passe par plusieurs étapes différentes.
Pour parler du fond de l'histoire, cela m'a beaucoup touchée. A certains passages, j'ai eu du mal à continuer à lire devant l'horreur de la situation et la haine que j'éprouvais à l'égard de la tante d'Emma. Je ne supportais pas voir ce qu'elle lui faisait subir, sans aucunes raisons en plus. De plus, j'ai aussi ressenti beaucoup de colère contre son oncle, qui ne faisait rien pour l'aider, même s'il savait parfaitement ce qu'il se passait sous son toit. Je déteste ce genre de personnages, soumis, qui n'osent rien dire alors qu'ils savent.
La fin de ce roman m'a également beaucoup plu, surtout l'épilogue qui était vraiment très bien écrit et très touchant. Du coup, j'ai hâte de pouvoir lire la suite, et savoir ce qu'il va arriver à Emma.

Citation :
"La tristesse a désintégré mon cœur. Glissant le long du mur, je me suis effondrée, sans même sentir la douleur dans mon dos. Je n'ai pas pleuré, aucune larme. Pourtant, à l'intérieur, j'étais noyée."

Lien :
Voir l'article sur "Breathing 2 : Ma raison d'espérer" à paraître prochainement.

Note :
10/10

26 septembre 2015

Cruelles ~ Cat Clarke

Titre : Cruelles
Auteur : Cat Clarke
Edition : Robert Laffont
Genre : Drame
Nombre de pages : 417
Prix : 17.90€






Résumé : 
"Lors d'un séjour avec sa classe en Ecosse, Alice et sa meilleure amie Cass sont coincées dans une cabane avec Polly, l'asociale de service, Rae, la gothique aux terribles sautes d'humeur et Tara, la reine des pestes. Populaire, belle et cruelle, cette dernière prend un malin plaisir à humilier les autres. Cass décide qu'il est grand temps de donner à Tara une leçon qu'elle n'est pas prête d'oublier. Va alors se mettre en marche une succession d'événements qui vont changer la vie de ces filles à jamais."

Avis :
J'ai adoré ce livre, comme à chaque fois lorsqu'il est écrit par Cat Clarke, qui est de loin mon auteur préférée. Certes, ce roman n'est pas mon favoris des cinq qu'elle a déjà écrit, mais je pense le garder en tête pendant longtemps.
Pour une fois, je ne me suis pas sentie proche des protagonistes, ni très compatissante, à cause du secret qu'elles protègent. Selon moi, peu importe leurs circonstances atténuantes, je ne cautionne pas leurs choix et leurs mensonges. Evidemment, c'est facile de juger, mais pour moi, elles avaient tord dès le début et ont en quelque sorte mérité ce qui leur arrive.
En outre, j'ai tout de même adoré Alice, sa personnalité et ses raisonnements. La romance entre elle et Jack est très mignonne même si on sait tout de suite qu'elle est condamnée.
Enfin, j'ai apprécié le dénouement de l'histoire, même s'il n'est pas vraiment original. J'ai quand même trouvé qu'il clôturait très bien le roman.
Je ne veux pas trop rentrer dans les détails parce que je pense qu'on doit se plonger dans ce genre d'histoire sans trop en savoir, mais j'ai également aimé les retours dans le passé qui étaient présent pour qu'Alice puisse nous raconter ce qu'il s'est passé pendant ce fameux voyage scolaire...

Citation :
"Je m'étais sentie horriblement mal. Mal à un point que je n'aurais pas cru possible. Mal à vous donner envie de fermer à clé la porte de votre chambre et de rester enfermée à l'intérieur pour toujours. A vous faire redouter de croiser le regard de quelqu'un de peur que cette personne comprenne qui vous êtes vraiment."

Note :
10/10

13 septembre 2015

Les amours de Lara Jean 1 : A tous les garçons que j'ai aimés ~ Jenny Han

Titre : Les amours de Lara Jean 1 : A tous les garçons que j'ai aimés
Auteur : Jenny Han
Edition : Scarlett
Genre : Romance
Nombre de pages : 461
Prix : 16€


Résumé :
"Lorsqu'elle est amoureuse, Lara Jean Song écrit une lettre à celui qu'elle aime, qu'elle cache ensuite dans une boîte à chapeau que sa mère lui a offerte... Un jour, elle découvre que ses lettres ont été envoyées à son insu. Lara Jean va alors devoir faire face à tous ses amours du passé : son premier baiser, son amour de vacances, et même le petit ami de sa soeur, Josh. Malgré la confusion, elle commence à entrevoir qu'elle peut tirer quelque chose de bon de cette mésaventure..."

Avis :
Je suis vraiment tombée sous le charme de ce roman, mais aussi des personnages.
L'intrigue en elle-même m'a beaucoup plu, même si elle est très légère et pas du tout prise de tête. Par exemple, il était vraiment facile de deviner qui avait envoyé les lettres, mais cela ne m'a pas gêné le moins du monde.
J'ai adoré la protagoniste, Lara Jean. Je me suis vraiment identifiée à elle, je pense que c'est même la personnage de roman qui me ressemble le plus. Comme elle, j'adore écrire des lettres, et pour moi, tout est prétexte pour en écrire une. Du coup, je me suis vraiment sentie concernée par ses péripéties et je me suis imaginée à sa place, devant faire face aux réactions des personnes face à ce qu'elle a pu écrire... Lara Jean est un personnage entier, vrai, et surtout très humain. Ce serait typiquement le genre de fille que je rêverai avoir comme amie.
J'ai également beaucoup aimé Peter, ainsi que sa relation avec Lara Jean.
Les situations dans lesquelles se mettait Lara Jean étaient vraiment hilarantes et très cocasses. J'ai beaucoup rit devant certaines de ses réactions très idiotes et irréfléchies, mais tellement drôles... C'est le genre de personnage qui se met toute seule dans le pétrin, et qui ne fait que s'enfoncer.
Même si le thème de ce roman est très léger, il tourne beaucoup autour des relations entre sœurs, chose que j'ai beaucoup aimé. J'ai apprécié pouvoir me rendre compte de l'importance qu'elles ont l'une pour l'autre et à quel point le rôle de chacune est important.
J'ai aussi aimé la prise de conscience de Lara Jean : le fait d'aimer quelqu'un et d'être obnubilé par lui peu nous faire passer à côté de certaines choses, de certaines personnes. Aimer ne se limite pas à une fois, une personne. On peut aimer plusieurs personnes en même temps, plus ou moins longtemps. On peut également changer d'avis sur quelqu'un plus tard, en se rendant compte qu'on l'a mal jugé parce qu'on ne le connaissait pas réellement. En définitive, aimer quelqu'un ne doit pas nous fermer les yeux sur le monde.
Ce roman est donc un énorme coup de cœur, car j'ai adoré les personnages ainsi que le fond de l'histoire.

Citation :
"Chaque fois que je prends la plume, je me laisse complètement aller, comme si personne n'allait jamais me lire. C'est le cas, d'ailleurs. Je couche dans ces lettres mes pensées les plus secrètes, mes observations les plus fines, tout ce que j'ai gardé au fond de moi. Quand j'ai fini, je ferme l'enveloppe, je note l'adresse et je range la missive dans ma boîte à chapeaux bleu turquoise.
Il ne s'agit pas de lettres d'amour au sens strict du terme. Je les écris pour arrêter d'être amoureuse. Ce sont des lettres d'adieu. Dès que je mets le point final, ma passion dévorante s'estompe. Je peux manger mes céréales tranquille, sans me demander s'il met lui aussi des bouts de banane dans ses Cheerios. Je peux brailler des chansons d'amour sans qu'elles lui soient adressées. Si l'amour est une forme de possession, ces lettres sont mes exorcismes maison. Elles me libèrent. Enfin, en théorie."

Lien :
Voir l'article sur "Les amours de Lara Jean 2 : PS Je t'aime toujours"

Note :
10/10
COUP DE ♥

10 septembre 2015

La 5ème vague 1 ~ Rick Yancey

Titre : La 5e vague
Auteur : Rick Yancey
Edition : Robert Laffont
Genre : Dystopie
Nombre de pages : 592
Prix : 18.50€







Résumé :
"1ère vague : Extinction des feux
2ème vague : Déferlante
3ème vague : Pandémie 
4ème vague : Silence
A l'aube de la 5ème vague, sur une autoroute dévastée, Cassie tente de Leur échapper... Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait aux humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin. Eux, qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés.
Pour Cassie, rester en vie signifie rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu'à ce qu'elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son ultime espoir de sauver son petit frère. Du moins si Evan est bien celui qu'il prétend...
Ils connaissent notre manière de penser.
Ils savent comment nous exterminer. 
Ils nous ont enlevé toute raison de vivre.
Ils viennent maintenant nous arracher 
ce pourquoi nous sommes prêts à mourir."

Avis :
J'avais entendu de nombreux avis dithyrambiques sur ce roman, c'est donc avec hâte de découvrir cet univers que je me suis plongée dans cette histoire. Malheureusement, je pense que je devais en attendre un peu trop puisque ce ne fut pas pour moi un coup de cœur comme ce le fut pour énormément de personnes.
L'histoire en elle-même m'a vraiment beaucoup plu, j'ai adoré pouvoir découvrir une facette différente des "alliens" puisque l'auteur nous décrit des extra-terrestres vraiment singuliers et originaux, qui n'ont rien à voir avec les alliens qu'on a l'habitude de rencontrer dans certains livres, films ou séries. J'ai vraiment apprécié toute la psychologie de ces personnages qui était très intéressante et qui apportait un vrai plus au roman.
Un autre aspect que j'ai apprécié est le fait que personne ne peut faire confiance à personne. En effet, depuis l'invasion des Silencieux/Autres/Alliens, il est très difficile -voir impossible- de savoir qui est humain ou non. Du coup, j'ai adoré le fait de devoir remettre tout le monde en question tout le temps.
J'ai également aimé qu'il y ai plusieurs points de vue différents, ce qui nous permet de plus facilement nous attacher aux personnages.
Pour ma part, j'ai adoré Cassie, Evan et Ben. Comme tous les autres personnages, je trouve qu'ils sont très bien construits et très profonds, ce qui est très appréciable. J'ai surtout aimé leur complexité et leurs batailles intérieures.
Après tous ces aspects positifs, j'en viens à ce qui m'a "dérangé" dans ce livre. En fait, je me suis presque ennuyée pendant tout le début du roman, et ce n'est qu'à partir de la 500ème page environ que j'ai commencé à vraiment vouloir savoir la suite à tout prix.
Malgré tout, j'ai beaucoup aimé ce roman, et j'ai vraiment hâte de voir l'adaptation cinématographique.

Citation :
"- Avant de te rencontrer, je pensais que le seul moyen de s'accrocher était de trouver un but. Alors qu'en fait, pour continuer à vivre, tu dois trouver ce pour quoi tu es prêt à mourir."

Lien :
Voir l'article sur "La 5ème vague 2 : La mer infinie" à paraître prochainement

Note :
8/10


Lien de la bande-annonce du film :
https://www.youtube.com/watch?v=5iWKRZBh6rY

6 septembre 2015

Joyland ~ Stephen King

Titre : Joyland
Auteur : Stephen King
Edition : Albin Michel
Genre : Thriller
Nombre de pages : 336
Prix : 21.90€







Résumé : 
"Après une rupture sentimentale, Devin Jones, 21 ans, débarque l’été 1973 à Joyland, petit parc d’attraction sur le littoral de la Caroline du Nord. Il est embauché avec d’autres étudiants pour compléter l’équipe de forains, à la fois étrange et joyeuse. Sa rencontre avec un petit garçon doué de voyance, atteint d’une maladie grave, et surtout de sa mère, va changer la vie de Devin. Obsédé par le mystère du train fantôme soi-disant hanté par le spectre d’une femme égorgée 4 ans auparavant, le jeune homme se lance dans l’enquête. Un nouveau meurtre est-il possible? Parviendra-t-il à l’éviter? Une chose est sûre, l’aventure le changera à jamais."

Avis :
J'avais énormément hâte de commencer ce roman qui était celui qui me faisait le plus envie de ceux de Stephen King, auteur que je souhaitais à tout prix découvrir. En commençant ce livre, je pensais donc me plonger dans une histoire qui fait peur, avec des clowns, une attraction hantée, des phénomènes anormaux, etc. Hors, ce ne fut absolument pas le cas.
A mon grand étonnement, ce livre est plus centré sur la psychologie des personnages, sur l'importance du parc Joyland et sur la nostalgie.
Je me suis extrêmement attachée au protagoniste, Dev, qui est un jeune homme dont je me suis sentie proche et que je comprenais incroyablement bien.
J'ai également beaucoup aimé Mike, un enfant vraiment atypique qui apporte énormément de choses à l'histoire et qui est aussi très attachant de par sa manière de voir les choses et sa maturité pour un enfant.
Ce roman était donc très loin de ce que je pensais lire, mais je l'ai tout de même beaucoup apprécié, même s'il n'y a pas énormément d'actions. J'ai aimé le message qu'a fait passer l'auteur ainsi que toute la nostalgie présente du début à la fin de l'histoire.

Citation :
"Ce que je peux vous dire, vous le savez déjà : certaines journées sont inoubliables. Pas nombreuses, mais je pense que toute vie en recèle quelques-unes. Celle-ci en est une pour moi, et quand j'ai le cafard - quand la vie me tombe dessus et que tout semble faux et médiocre, comme Joyland Avenue par un jour de pluie -, j'y retourne, au moins pour me rappeler que la vie n'est pas toujours un jeu de dupes. Des fois, il y a vraiment un prix à la clé. Et des fois, il vaut de l'or."

Note :
8/10

5 septembre 2015

Respire ~ Anne-Sophie Brasme

Titre : Respire
Auteur : Anne-Sophie Brasme
Edition : Le livre de poche
Genre : drame
Nombre de pages : 190
Prix : 5.30€







Résumé :
"Charlène, jeune adolescente de 13 ans un peu effacée, entre en classe de cinquième. Dès le premier jour de la rentrée, Sarah, nouvelle dans l’établissement, fait sensation auprès de tous les élèves, séduits par cette fille à la personnalité magnétique. Charlène la regarde avec admiration et haine mélangées. Finalement les deux jeunes filles se lient d’amitié. Une amitié merveilleuse, complice, invulnérable, du moins du point de vue de Charlène pour qui Sarah est la lumière de ses journées.
Mais les choses s’enveniment brusquement : après les vacances d’été, Sarah, devenue jeune fille, a ffiche une soudaine indifférence pour Charlène. Son corps a mûri, désormais elle se maquille... Désespérée, Charlène tente de reconquérir Sarah. Commence alors une relation perverse entre les deux adolescentes : Sarah va exercer un pouvoir quasi sadique sur sa "meilleure amie", Charlène, qui accepte de tout subir : humiliations publiques, reproches incessants, dédain et mépris. Jusqu’au jour où la jeune timorée décide de mettre fin à cette situation étouffante et de passer à l’acte..."

Avis :
J'avais déjà vu le film avant de lire ce roman, mais l'histoire m'avait tellement touchée que j'avais envie de la redécouvrir à travers la plume de l'auteur.
J'ai également beaucoup apprécié ce roman, qui est très bouleversant.
L'amitié destructrice entre Charlène et Sarah est très bien décrite et très compréhensible : on se met à la place de Charlène, même si nous n'aurions peut-être pas réagi comme elle.
Tous les événements s'enchaînent de manière logique et efficace,
J'ai beaucoup aimé le personnage de Maxime qui apporte énormément à Charlène et qui est resté là pour elle du début à la fin.
J'ai également adoré la complexité des deux protagonistes : Charlène à cause de son obsession maladive envers Sarah; et Sarah pour son caractère manipulateur et destructeur.
Il est assez difficile de s'identifier à l'une des deux jeunes filles, mais on comprend très bien leur situation même sans en avoir vécue une semblable.
Le seul point assez négatif de ce roman est qu'il révèle déjà la fin ce que je trouve dommage puisque cela gâche le suspens et qu'on sait déjà comment va se finir cette histoire.
A part ce détail, j'ai tout aimé dans ma lecture, et il s'agit sans doute d'un roman qui me restera en tête très longtemps.

Citation :
"Je n'ai pas pris le temps d'imaginer ma vie sans elle, sans quelqu'un de qui dépendre. Je refusais d'évoluer, de me détacher de ce tourbillon qui m'enfermait. Il m'était impossible de faire un pas en arrière. Je me suis laissé faire. J'étais déjà morte."

Note :
10/10

Lien de la bande-annonce du film :
https://www.youtube.com/watch?v=0yig56uDAiM

20 août 2015

After saison 2 ~ Anna Todd

Titre : After saison 2
Auteur : Anna Todd
Edition : Hugo Roman
Genre : New adult
Nombre de pages : 707
Prix : 17€







Résumé :
"Hardin n'a rien à perdre... sauf elle. Après leur rencontre la vie ne sera plus jamais la même. Après un début tumultueux, la relation de Tessa et Hardin semblait bien partie. Tessa sait qu'Hardin peut être cruel, mais quand les origines de leur relation et son mystérieux passé lui sont révélés, cela lui fait l'effet d'une bombe. Tessa est hors d'elle. Hardin sera toujours... Hardin. Mais est-il vraiment le mec dont Tessa est tombé éperdument amoureuse, en dépit de son caractère colérique, ou est-il un étranger, un menteur depuis le début ? Doit-elle s'en séparer ? Ce n'est pas si facile. Le souvenir de ses bras autour d'elle... de sa peau qui l'électrise... de leurs nuits passionnées, trouble son jugement. Pourtant, Tessa n'est pas sûr qu'elle pourra supporter une autre promesse non tenue. Elle a mis toute sa vie entre parenthèses pour Hardin – l'université, ses amis, sa relation avec sa mère, son petit ami, même son début de carrière. Mais elle a besoin de lui pour avancer. Hardin sait qu'il a fait une erreur, peut-être la plus grande de sa vie, mais il veut se battre pour elle ! Mais peut-il changer ? Va-t-il changer... par amour ?"

Avis :
Je n'aurai pas grand chose à dire sur ce roman de peur de spoiler le premier tome, et de toute façon, mon avis est très semblable.
Je trouve encore une fois que la plume de l'auteur est très addictive et je pense qu'elle le restera pour tous les tomes.
Ce second tome est beaucoup plus centré sur la douleur de Tessa et Hardin quand ils sont séparés, et du conflit intérieur de Tessa pour savoir ce qu'elle doit faire ou ne pas faire.
Ce que j'ai apprécié dans ce tome-ci, c'est que Tessa est autant coupable d'Hardin, qu'elle fait également des "conneries" et que ce n'est pas toujours la faute du "méchant Hardin".
En parlant de lui, il m'a particulièrement exaspéré au début du roman, mais au fur et à mesure j'ai commencé à l'apprécier comme avant.
J'avais un peu peur que l'histoire s'essouffle au vue du nombre de tomes, mais pour l'instant je dois dire que l'auteur sait nous intéresser.

Citation :
"Ce n'est pas la douleur que j' ai pu lire dans les bouquins. Cette douleur n'est pas seulement dans mon esprit, cette douleur n'est pas que physique. Cette douleur me touche à l'âme, c'est quelque chose qui me déchire de l'intérieur et je ne pense pas pouvoir y survivre, personne ne le pourrait."

Lien :
Voir l'article sur "After saison 3"

Note :
8/10

5 août 2015

Paradise 1 ~ Simone Elkeles

Titre : Paradise 1
Auteur : Simone Elkeles
Edition : La Martinière Jeunesse
Genre : Drame
Nombre de pages : 320
Prix : 13.90€







Résumé : 
"Un accident de voiture lie le destin de Maggie à celui de Caleb, le garçon qui l'a renversée. Malgré la culpabilité et la rancune, pourront-ils se reconstruire et se pardonner ?
Condamné pour avoir renversé Maggie alors qu'il conduisait en état d'ivresse, Caleb Becker rentre chez lui, à Paradise, après avoir purgé sa peine. Quant à Maggie, elle sort tout juste de l'hôpital, où elle vient de subir une longue rééducation. Les deux jeunes gens veulent s'éviter mais Paradise est une toute petite ville.
C'est plus fort qu'eux : le destin les a réunis et, petit à petit, leur amitié naissante se transforme en romance. C'est sans compter sur l'ex petite amie de Caleb, qui n'a pas l'intention de laisser le garçon lui échapper..."

Avis :
J'ai beaucoup aimé ce roman même si deux/trois détails m'ont un peu dérangé.
Tout d'abord, j'ai apprécié l'intrigue qui est assez originale, ainsi que le déroulement de l'histoire. L'action est assez rythmée et on ne s’ennuie jamais.
J'ai également beaucoup aimé les personnages et pouvoir suivre les pensées de Caleb et de Maggie.
Cependant, le fait que Maggie découvre la vérité toute seule à propos de son accident n'était pas très crédible selon moi, puisque c'est comme si c'était tombé du ciel.
Je n'ai pas non plus aimé la fin, parce que l'auteur nous laisse un peu trop en plan. Même si il y a un deuxième tome et que c'est peut-être mieux que le premier se termine ainsi, j'ai été un peu déçue que tout soit fait d'une manière aussi simple.
Je suis donc un peu déçue car l'histoire commençait très bien mais au final ne m'a pas tant plu que ça; cependant j'attends tout de même la suite avec impatience pour savoir ce qui arrivera à Maggie et Caleb.

Citation :
"Une larme, une seule, coule le long de ma joue. Je sens sa chaleur humide sur ma peau. Je ne sais pas à quel moment précis c'est arrivé, mais quelque chose a changé. J'ai changé. Je pense que j'ai enfin tourné la page. Je suis prête à reprendre ma vie en main, et à la vivre pleinement."

Lien :
Voir l'article sur "Paradise 2 : Retour à Paradise"

Note :
9/10

2 août 2015

Loin de tout 2 : Près de toi ~ JA Redmerski

Titre : Loin de tout 2 : Près de toi
Auteur : JA Redmerski
Edition : Milady
Genre : New adult
Nombre de pages : 382
Prix : 15.20€






Résumé :
"Camryn n'a jamais été aussi heureuse. Cinq mois après avoir rencontré Andrew à bord d'un car, la voilà fiancée. Alors qu'ils s'apprêtent à couler ensemble des jours heureux, une tragédie les frappe. Andrew tente d'avancer, mais sa compagne est accablée par une tristesse dont elle tente de venir à bout en se faisant du mal. Le jeune homme est prêt à tout pour l'aider et pour lui prouver que leur amour peut surmonter les pires afflictions. Il rêve d'emmener Camryn en voyage pour lui redonner espoir. Parviendra-t-il à la convaincre de l'accompagner ?"

Avis :
J'avais adoré le premier tome de cette duologie, je me suis donc replongée dans la suite avec hâte, mais un peu d'appréhension. En effet, j'avais peur que le deuxième tome ne soit pas à la hauteur du premier, ou d'avoir oublié trop d'éléments pour comprendre la suite des aventures de Camryn et d'Andrew.
Finalement, Près de toi m'a autant plu que Loin de tout, et c'est la première fois qu'une saga me convainc du début à la fin.
Le point fort de cette duologie est évidemment les protagonistes. Andrew et Camryn sont deux personnages attachants, drôles, touchants. Leur couple était magnifique dans le premier tome; et même s'il doit surmonter encore bien des épreuves, il reste soudé jusqu'au bout. Je pense sans aucun doute que c'est mon couple préféré de la littérature, parce que leur rencontre est magnifique, mais leur histoire est restée magnifique jusqu'au bout. J'ai aimé suivre un couple d'âme-sœurs, qui suivent leur rêve et ne se contentent pas de suivre la routine. Il s'agit du couple le plus solide que j'ai pu rencontrer, et c'est avec un petit pincement au cœur que je les ai quitté.
Dans ce tome, on retrouve exactement le même style que dans le premier et j'ai trouvé ça exceptionnel. De plus, même si l'intrigue est assez simple, il y a toujours quelques rebondissements qui changent tout.
Bien évidemment, Camryn et Andrew repartent en road-trip comme dans le premier tome, et comme je le disais précédemment, moi qui n'aime pas tellement ça, je trouve que c'est très bien géré dans cette saga.
Enfin, ce tome permet de savoir le point final de leur histoire et j'ai beaucoup aimé. L'épilogue est parfait, j'ai adoré pouvoir refermer ce livre en savant pertinemment comment allait se dérouler la suite pour les protagonistes.
Je termine ma lecture ravie, heureuse d'avoir pu découvrir un couple comme Andrew et Camryn et même un peu triste de devoir les quitter. C'est sûr et certain, cette duologie restera dans ma tête encore un petit bout de temps...

Citation :
"L'existence vous oblige parfois à faire face à un événement si terrible qu'on sait qu'on ne sera plus jamais la même personne. Comme si une vague noire déferlait subitement, engloutissant sur son passage toute trace de bonheur sans qu'on puisse rien faire pour l'en empêcher. Tout le monde vit ce genre de tragédie au moins une fois. Nul n'est à l'abris. Ce que je ne pige pas, c'est comment une seule personne peut l'endurer cinq fois d'affilée en si peu de temps."

Note :
10/10

DUOLOGIE COUP DE ♥

BILAN Week-End à 1000 #1 ~ 31/07/15-02/08/15

Nous sommes le dimanche 2 août à 19h30 et j'ai actuellement fini le challenge du Week-end à 1000.
Petit récapitulatif :



J'ai tout d'abord continué la lecture que j'avais commencé avant le challenge, "Kaleb 1" écrit par Myra Eljundir. J'ai donc lu 312 pages.










Je me suis ensuite plongée dans "Aristote et Dante découvrent les secrets de l'Univers" de Benjamin Alire Sáenz que j'ai terminé dès le samedi soir avec ses 359 pages.









J'ai terminé par lire les 382 pages de "Loin de tout 2 : Près de toi" de JA Redmerski.






Bilan = 1053 pages lues
J'ai donc réussi le challenge (qui était de dépasser les 1000 pages).
Je suis très contente puisque c'est le premier Week-end à 1000 auquel je participe et que j'ai réussi sans aucun mal. De plus, les lectures que j'ai effectué m'ont beaucoup plu (je vous invite à aller voir les chroniques pour plus d'informations).
J'espère donc pouvoir participer au prochain Week-end à 1000 et pouvoir le réussir également !

Aristote et Dante découvrent les secrets de l'Univers ~ Benjamin Alire Sáenz

Titre : Aristote et Dante découvrent les secrets de l'Univers
Auteur : Benjamin Alire Sáenz
Edition : PKJ
Genre : Young adult
Nombre de pages : 359
Prix : 17.90€


Résumé :
"Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n'ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais... C'est donc l'un avec l'autre, et l'un pour l'autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l'Univers."

Avis :
J'avais entendu tellement de bonnes critiques sur ce roman que j'avais peur d'être déçue, mais à ma plus grande joie, ce ne fut pas le cas. J'ai absolument tout aimé dans ce livre, que ce soit les personnages, l'intrigue, la plume de l'auteur,... tout.
Ari et Dante sont deux personnages uniques et géniaux, j'ai adoré suivre leur histoire. Tous les dialogues, entre eux ou avec leurs parents, sont à mourir de rire. Et quand ils ne le sont pas, ils sont très touchants.
Tout ce qu'a écrit l'auteur a un sens, le moindre mot et la moindre ponctuation peut tout changer. Il écrit d'une plume assez poétique, rendant toutes ses phrases extrêmement magnifiques.
L'intrigue est aussi géniale, assez simple mais il y a plusieurs rebondissements qui la rend unique.
Ce livre est une petite pépite qui nous fait ouvrir les yeux sur la vie, et qui nous montre les secrets de l'Univers.

Citation :
"Je me demandais ce que ça faisait de tenir quelqu’un par la main. Je parie qu’on trouve tous les mystères de l’Univers dans la main de quelqu’un."

Note :
10/10

1 août 2015

The Summer Reader Book Tag

Limonade : Le livre qui a commencé avec un petit goût amer mais qui s'est amélioré par la suite

=> Nous les menteurs ~ E. Lockhart
J'ai eu assez de mal à rentrer dans l'histoire puisqu'il y avait beaucoup de personnages (certains inutiles) et que je n'arrivais pas à m'intéresser; mais au fur et à mesure l'histoire a commencé à me plaire et j'ai beaucoup aimé ce roman








Soleil doré : Le livre qui t'as fait sourire comme aucun autre

=> Dis-moi qu'il y a un ouragan ~ Fabrice Emont
J'ai adoré ce livre grâce à l'humour et l'auto-dérision de la protagoniste, et également grâce à l'intrigue assez amusante et légère











Fleurs tropicales : Le livre qui se déroule dans un pays étranger

=> Loin de tout 1 ~ JA Redmerski
J'ai choisi ce livre puisque Camryn parcourt le pays en bus puis en voiture en compagnie d'Andrew









Ombre d'un arbre : Le livre qui comporte un personnage mystérieux, louche

=> Mystic City 1 ~ Theo Lawrence
Thomas dans Mystic City est un personnage qui n'inspire pas confiance et qui cache pas mal de choses










Sable d'une plage : Le livre grossier, pas très développé, assez
brouillon

=> Big Easy ~ Ruta Sepetys
Je n'ai pas pu finir de lire ce roman parce que je n'accrochais pas du tout avec le style de l'auteur et l'intrigue ne m'intéressais pas; j'ai trouvé qu'il y avait un peu trop de personnages et que par conséquent cela devenait vite brouillon







Herbe verte : Le livre qui comporte un personnage plein de vie, haut en couleurs, unique

=> Struck : comment foudroyer sa réputation en un éclair ~ Chris Colfer
Même si je n'ai pas vraiment adoré le personnage de Carson, je dois dire qu'il est vraiment unique et très singulier









Pastèque : Le livre qui contient des secrets juteux

=> After saison 1 ~ Anna Todd
J'ai eu un peu de mal à trouver un livre pour cette catégorie, mais j'ai choisi After puisque Hardin cache plusieurs choses à Tessa...











Chapeau de soleil : Le livre dont l'univers est très vaste et très prometteur

=> La passe-miroir 1 : Les fiancés de l'hiver ~ Christelle Dabos
L'univers de ce roman est juste incroyable et très recherché










Barbecue : Le livre qui comporte un personnage décrit comme bien foutu, tombeur

=> L'été où je suis devenue jolie ~ Jenny Han
Conrad est un protagoniste qui sait qu'il plaît et qui en joue

Kaleb 1 ~ Myra Eljundir

Titre : Kaleb 1
Auteur : Myra Eljundir
Edition : Robert Laffont
Genre : Fantastique
Nombre de pages : 442
Prix : 18€







Résumé :
"C’est si bon d’être mauvais…
À 19 ans, Kaleb Helgusson se découvre empathe :
il se connecte à vos émotions pour vous manipuler.
Il vous connaît mieux que vous-mêmes.
Et cela le rend irrésistible.
Terriblement dangereux.
Parce qu’on ne peut s’empêcher de l’aimer.
A la folie. A la mort.
Sachez que ce qu’il vous fera, il n’en sera pas désolé.
Ce don qu’il tient d’une lignée islandaise millénaire le grise.
Même traqué comme une bête, il en veut toujours plus.
Jusqu’au jour ou sa propre puissance le dépasse et où tout bascule…
Mais que peut-on contre le volcan qui vient de se réveiller?"

Avis :
A mon plus grand étonnement, j'ai un avis plutôt mitigé sur ce roman. J'avais entendu énormément d'avis positifs, je pensais donc que ce premier tome serait un coup de cœur, mais ce n'est pas le cas.
Mon ressenti est tout de même positif, cependant il n'est pas aussi dithyrambique que je le pensais.
La première raison est que j'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l'histoire et à vraiment m'intéresser aux événements. Ma lecture était donc assez laborieuse au début et cela m'a un peu gênée.
De plus, je pensais m'attacher à Kaleb comme ce fut le cas pour presque tout le monde. Même si le protagoniste est en réalité un anti-héros, beaucoup de lecteurs (ou devrais-je dire lectrices) l'ont apprécié. Malheureusement, moi pas réellement. Bien sûr, il est décrit comme un Apollon tombeur de filles, mais je n'ai pas accroché à lui tant que ça.
Cependant, ce roman m'a plu pour d'autres aspects, et plus particulièrement pour l'univers. Je l'ai trouvé très original et j'ai adoré cette histoire d'empathe, d'Enfants du Volcan et de SENTINELLE.
Il y a également beaucoup d'actions et de rebondissements, ce qui est très appréciable.
Je n'ai donc pas été totalement conquise par ce premier tome qui pose tout de même de bonnes bases pour la suite; j'espère donc que le deuxième tome sera à la hauteur des mes attentes.

Citation :
"Le Bien et le Mal ne sont pas si différents. Ce sont des frères jumeaux qui s’épanouissent différemment. Il suffit parfois d’un minuscule grain de sable pour enrayer la machine et inverser la tendance de chacun. Et si le Mal peut devenir le Bien, c’est que tout est possible…"

Lien :
Voir l'article sur "Kaleb 2 : Abigail"

Note :
7/10

30 juillet 2015

Ici et maintenant ~ Ann Brashares

Titre : Ici et maintenant
Auteur : Ann Brashares
Edition : Gallimard
Genre : Science-fiction
Nombre de pages : 315
Prix : 16.50€







Résumé :
Le monde que j'ai fui est en ruines.
Nous sommes ici pour préserver l'humanité de sa destruction.
Si nous ne suivons pas les règles,
tout ce qui compte disparaîtra :
les amis, la famille, les rêves, l'amour.
Ethan ne doit pas connaître mon secret.
Que je ne viens pas d'un autre pays.
Mais que je viens d'une autre époque.

Voici l'histoire de Prenna James, une jeune fille de dix-sept ans qui a immigré aux États-Unis, à New-York, à l'âge de douze ans. Mais Prenna ne venait pas d'un autre pays. Elle venait… d'une autre époque, du futur. Prenna et ceux qui ont fui avec elle jusqu'au temps présent, doivent suivre un ensemble de règles strictes pour assurer la survie du genre humain : ne jamais révéler d'où ils viennent, ne jamais interférer dans le cours de l'histoire, et ne jamais développer des relations intimes avec quiconque en dehors de leur communauté. Mais Jenna rencontre Ethan Jarves.”

Avis :
Je me suis plongée dans ce roman sans attentes particulières, j'avais seulement envie de découvrir la plume d’Ann Brashares à travers un style différent que la romance. Je dois dire que j'ai été réellement surprise ! J'ai beaucoup aimé ce roman auquel je n'ai trouvé presque aucun défaut.
Tout d'abord, l'intrigue m'a énormément plu. On retrouve Prenna, une protagoniste unique en son genre puisqu'elle vient du futur. J'ai beaucoup aimé en savoir plus sur le futur qu'elle connaît, ainsi que découvrir sa société.
Ensuite, j'ai adoré les personnages. Prenna et Ethan sont très attachants, et leur histoire d'amour très touchante.
Le seul petit point négatif (mais vraiment insignifiant) est que j'aurai aimé en savoir plus sur Aaron et les raisons de son décès.
Je conseille énormément ce livre puisqu'il met en place un univers basé sur le futur très intéressant qu'on découvre à travers les yeux de deux protagonistes géniaux.

Citation :
“Allongée là, dans le sable, j'imagine ce qu'est le bonheur. Pas une joie intense, trépidante, mais un bonheur complet, clair et sombre à la fois, une sensation presque douloureuse. Un prisme à travers lequel je peux contempler le monde entier. Que je peux étendre à d'autres lieux, à d'autres moments de la journée. Emporter dans ma poche comme une paire de jumelles, pour le sortir quand je veux, regardez au travers et me rappeler à tout instant que ce bonheur existe.”

Note :
9/10

Dis-moi qu'il y a un ouragan ~ Fabrice Emont

Titre : Dis-moi qu'il y a un ouragan
Auteur : Fabrice Emont
Edition : Gallimard, Scripto
Genre : Young adult
Nombre de pages : 262
Prix : 10.90€







Résumé :
“Nouvelle au lycée Camille-Claudel, Léa, quinze ans, se sent un peu perdue. Mais pour le cours d'art visuel, des groupes se constituent. Chacun doit réaliser un court métrage avec son portable. Léa, la sauvage au grand coeur, se retrouve ainsi avec les parias de la classe : Moussa, le Black zen protecteur qui lui a parlé en premier, Quentin, un grand maigre aux allures de vampire, Pauline, qui devient si belle quand elle chante, et Jennifer, la bombe qui se croit mieux que tout le monde et hypnotise tous les mecs, à commencer par Quentin…
A sa façon, Léa, avec sa franchise, sa soif de justice et son envie d'aider les autres, va bouleverser la vie de chacun et trouver enfin celui à qui elle pourra confier son secret.”

Avis :
Je n'attendais rien de spécial en commençant ce roman, mais à vrai dire, j'ai été réellement surprise par la plume de l'auteur, qui est très simple c'est sûr, mais qui va droit au but, le tout en passant par l'humour. C'est d'ailleurs le gros point positif de ce livre, puisque j'ai énormément sourit/rigolé pendant ma lecture, de part les situations ou par l'humour de Léa, la protagoniste.
De plus, je me suis beaucoup attachée à elle, et ce, dès le début. Son auto-dérision est quelque chose qui m'a énormément plu dans son caractère, par conséquent, c'est un personnage que j'ai adoré même sans connaître plus précisément son histoire.
Ensuite, j'ai également apprécié les autres personnages même s'ils n'étaient peut-être pas très profonds. En effet, l'auteur nous présente chaque camarade de Léa avec deux ou trois attributs (clichés ?) et ceux-ci n'évoluent pas du début à la fin. C'est comme si Moussa, Quentin, Pauline et Jennifer personnifiaient un défaut et une qualité chacun, mais qu'ils n'étaient rien de plus. En soit, cela ne m'a pas particulièrement gênée puisque je me suis tout de même attachée à Moussa par exemple, mais les personnages ne m'ont pas particulièrement touchés.
Enfin, l'intrigue est assez simpliste. Le “secret” de Léa est la seule chose qui donne du suspens à ce roman puisqu'on veut découvrir la raison pour laquelle elle a déménagé à “Zombiville” (non, rassurez-vous, il n'est pas question de zombie dans ce livre).
Mon avis est donc plutôt positif car c'est un livre bourré d'humour (et ça fait du bien !) qui peut plaire si on n'attend pas trop de choses de l'intrigue.

Citation :
“On a tous des secrets, ai-je dit pour changer de sujets sans vraiment changer de sujet. Des secrets intimes qui ne regardent personne, et aussi des secrets qui ont besoin de sortir mais qui restent coincés dans la gorge. Le tout, c'est de choisir ce qu'on veut dire ou pas. Moi, je veux bien te dire que c'est justement parce que des secrets ne sont pas restés secrets que j'ai dû partir. Voilà.”

Note :
9/10

Nous les menteurs ~ E. Lockhart

Titre : Nous les menteurs
Auteur : E. Lockhart
Edition : Gallimard Jeunesse
Genre : drame
Nombre de pages : 273
Prix : 14.50€







Résumé :
“Une famille belle et distinguée.
L'été. Une île privée.
Le grand amour. Une ado brisée.
Quatre adolescents à l'amitié indéfectible, les Menteurs.
Un accident. Un secret. La vérité.”

Avis :
Je n'avais pas entendu parler de ce roman avant de le commencer, mais j'étais très intriguée par la quatrième de couverture. Je me suis donc plongée dedans, en sachant qu'il y aurait une révélation incroyable à la fin.
J'ai beaucoup aimé ce livre, même si j'ai eu du mal à entrer dans l'histoire. En effet, je pense qu'il y avait un peu trop de personnages dans la famille Sinclair, puisque j'étais perdue dès le début pour savoir qui était qui. Par conséquent, j'ai fait l'impasse sur certains personnages qui n'étaient pas très importants, pour me concentrer sur les Menteurs.
A part ce détail, j'ai tout aimé dans ce roman. Il y a énormément de suspens puisque même si nous savons qu'il va y avoir un retournement de situation et que Cadence a eu un accident, nous ne savons pas les détails. Nous n'apprenons la vérité qu'à la toute fin du livre, et je dois dire que j'ai été très surprise. L'auteure a réussi à trouver une histoire qui tienne debout.
Au niveau des personnages, j'ai beaucoup aimé l'amitié entre les quatre Menteurs même si j'aurai aimé les voir un peu plus (puisqu'on se concentre beaucoup sur le fait que Cadence va mal).
C'est donc un très bon livre qu'on aime de plus en plus au fur et à mesure qu'on fait défiler les pages.

Citation :
“C'est si bon d'être aimé, même si ça ne dure pas. C'est si bon de savoir que notre histoire a existé.”

Note :
9/10

Mystic City 1 ~ Theo Lawrence

Titre : Mystic City 1
Auteur : Theo Lawrence
Edition : Pocket Jeunesse
Genre : dystopie
Nombre de pages : 413
Prix : 18.50€







Résumé :
“Aria Rose est l'héritière d'une des plus puissantes familles de Mystic City. Ses fiançailles avec Thomas Foster, le fils des ennemis jurés de ses parents, pourraient sauver la ville de la menace qui gronde dans les bas-fonds.
Mais Aria a un problème, elle ne se souvient pas être tombée amoureuse de Thomas !
Hunter, un mystérieux rebelle, semble détenir la clé de ses souvenirs…
Aria trouvera-t-elle le courage d'affronter la vérité au péril de sa vie ?
De ses choix dépend le salut de Mystic City…”

Avis :
J'ai apprécié ce roman, même s'il est loin d'être un coup de cœur.
Le gros point positif de ce livre est la personnalité des personnages. En effet, on s'attache tout de suite à Aria puisqu'on compatit pour elle à cause de ses pertes de mémoire. De plus, elle est courageuse et ose se faire sa propre opinion des choses malgré le danger qu'elle risque d'encourir.
Hunter est également un protagoniste attachant car il est prêt à tout pour sauver Aria et pour protéger les siens.
J'ai beaucoup aimé le personnage de Turk mais je trouve qu'il n'était pas assez présent (grâce à lui, il y aurait peut-être eu plus de répliques drôles, ce qui manque un peu dans ce roman).
L'autre point positif est l'univers qui est très singulier et unique. J'ai beaucoup apprécié l'intrigue autour des Mystics et j'ai hâte de lire le deuxième tome pour savoir ce qu'il va se passer pour eux.
Par contre, l'intrigue est très -trop- facile à deviner. On comprend bien avant les personnages le pourquoi du comment, qui est un imposteur et qui est un “gentil caché”. J'ai trouvé ça dommage, mais peut-être que l'auteur souhaitait qu'on découvre tout avant la protagoniste. Cependant, je trouve que cela ralentit un peu le rythme de lecture et enlève énormément de suspens.
Malgré tout, Mystic City est un bon roman que je conseille aux fans de dystopie qui veulent rencontrer des personnages attachants et des créatures uniques.

Citation :
J'ai toujours cru que le grand amour me brûlerait comme une flamme.
Eh bien, c'est vrai : je brûle, consumée par l'amour. J'ai l'impression qu'on m'a ouvert la poitrine et qu'on est sur le point de m'arracher le cœur, et de le broyer. Sans que je ne puisse rien faire pour l'empêcher.”

Lien :
Voir l'article sur “Mystic City 2” à paraître prochainement.

Challenge accompli :
Lire un livre avec de la magie.


Note :
8/10

Le noir est ma couleur 1 : Le pari ~ Olivier Gay

Titre : Le noir est ma couleur 1 : Le pari
Auteur : Olivier Gay
Edition : Rageot
Genre : urban fantasy
Nombre de pages : 310
Prix : 11,90€







Résumé :
“Normalement, Alexandre le bad boy du lycée n'aurait jamais prêté attention à Manon l'intello du premier rang. Pourtant, à la suite d'un pari il a décidé de la séduire.
Normalement, Manon n'aurais jamais toléré qu'Alexandre vole à son secours. Pourtant, dans l'obscurité d'une ruelle, sa présence s'est révélée décisive.
Alexandre doit se rendre à l'évidence. Rien n'est normal dans cette histoire.
Manon acceptera-t-elle qu'il entre par effraction dans son univers ?
Deux destins liés malgré les apparences…”

Avis :
J'ai beaucoup aimé ce roman, tout d'abord pour l'intrigue. Celle-ci est très originale puisque les pouvoirs magiques des personnages viennent des couleurs. Tout l'univers est donc différent des univers habituels et j'ai beaucoup apprécié.
J'ai également aimé les protagonistes même si Manon et Alexandre sont des stéréotypes (l'intello d'un côté, le bad-boy de l'autre). Du coup, j'ai eu du mal à apprécier Alex au début à cause de son comportement et de ses réactions, il était extrêmement macho. Cependant, au fur et à mesure j'ai commencé à bien l'aimer car j'ai beaucoup apprécié son “dévouement” envers Manon et le fait qu'il veuille à tout prix la protéger. Je dois aussi dire que l'humour d'Alex m'a énormément plu, ses répliques sont tellement franches et directes que j'ai plusieurs fois rigolé.
Manon est un personnage que j'ai beaucoup aimé de part son caractère : elle sait qu'elle est supérieure aux autres grâce à ses pouvoirs, mais elle reste tout de même très modeste et discrète. Cependant, elle est aussi très honnête et franche puisqu'elle ne se laisse pas intimider et sait se faire respecter.
Je conseille donc ce livre car en plus de l'originalité de l'intrigue, le style de l'auteur est super (beaucoup d'humour et une plume simple mais addictive). J'ai hâte de savoir où il va nous emmener, surtout après la fin du premier tome (qui présage une très bonne suite !).

Citation :
“Elle paraît effrayée et je la comprends. Elle croyait négocier ma liberté, mais elle ne dispose d'aucun atout dans sa manche. Qu'est-ce que le mage a dit ? Ah oui, à quinze ans, on est idéaliste.
Qu'est-ce que j'aurais fait à sa place ? Je serre les dents en réalisant que j'aurais essayé de la sauver. Il faut croire qu'on est pas plus intelligent à seize ans.”

Lien :
Voir l'article sur “La menace”, le tome 2 de la saga “Le noir est ma couleur” à paraître prochainement.

Challenge accompli :
Lire un livre dont le titre contient une couleur.


Note :
10/10

Questionnaire livresque de A à Z

Comme l'indique très clairement le titre, ce questionnaire consiste à associer des livres (ou parfois autre chose mais toujours dans le domaine livresque) pour chaque lettre de l'alphabet préalablement attribuée à un mot.
Je précise avant de commencer que les réponses à ces questions sont des réponses actuelles et qu'elles peuvent changer en fonction de mes futures lectures.
Les livres que j'ai cité pour lesquelles une chronique est déjà publiée  sur le blog auront des liens qui vous redirigeront vers les chroniques.

  • A pour Auteur : L'auteur dont tu as lu le plus de livres
    Pierre Bottero avec 10 livres (la trilogie “La Quête d'Ewilan”, la deuxième trilogie “Les Mondes d'Ewilan”, la trilogie “Le Pacte des Marchombres” et le one-shot “Zouck”)
  • B pour Best : La meilleure suite de série
    La suite de la trilogie “Intuitions” de Rachel Ward (Je n'avais pas accroché avec le premier tome, le deuxième tome m'avait plus plu et le dernier tome est mon préféré)
  • C pour Current : Ta lecture en cours
    Le Noir est ma couleur” d'Olivier Gay
  • D pour Drink : La boisson qui accompagne tes lecturesAucune (je ne bois pas et je ne mange pas pendant que je lis parce que ce n'est pas très pratique et que je risquerai d'en mettre partout)
  • E pour Ebook : Ebook ou roman papier ?Roman papier (je lis beaucoup plus sur ma liseuse parce que c'est plus pratique, ça prend moins de place, on peut y mettre beaucoup de livres et ils sont moins chers; mais je préfère les livres papiers parce qu'ils “décorent” ma bibliothèque et que j'aime lire sur un vrai livre)
  • F pour Fictif : Un personnage fictif avec lequel tu serais effectivement sortie au lycéeNils de “La toute première fois” de Lauren Strasnick (comme toutes vraies lectrices, j'ai énormément de crush, mais pour répondre le mieux possible à la question j'ai décidé d'en choisir un dont on fait sa connaissance au lycée et qui a donc moins de 18 ans. J'ai choisi Nils tout simplement parce que c'est un personnage drôle mais aussi un bon confident)
  • G pour Glad : Un roman que tu es contente d'avoir donné une chanceDivergente” de Veronica Roth (j'ai lu ce livre bien après sa sortie -une fois que toute la saga a été publiée à vrai dire-. J'ai attendu très longtemps avant de le lire puisque j'avais déjà vu le film et je ne voulais pas tellement lire le livre après, de peur de retrouver exactement la même chose que dans l'adaptation cinématographique. Cependant, j'ai franchi le pas et j'en suis heureuse puisque ce premier tome a été un énorme coup de cœur)
  • H pour Hidden : Un roman que tu considères comme un joyau cachéLe faire ou mourir” de Claire-Lise Marguier  (je ne rentrerai pas dans les détails ici, je vous conseille fortement d'aller voir ma chronique dessus, mais ce roman est une véritable perle que je recommande; qui parle du mal-être d'un adolescent)
  • I pour Important : Un moment important dans ta vie de lectrice
    Ma découverte de l'univers Booktube (c'est en voyant des vidéos de booktubeurs sur leurs lectures que j'ai eu envie de créer un blog, et cela m'a fait voir la lecture d'un œil différent)
  • J pour Juste : Le roman que tu viens juste de finirLa sélection” de Kiera Cass (ce livre est un coup de cœur, mais encore une fois je n'entrerai pas dans les détails, si cela vous intrigue, allez-voir ma chronique)
  • K pour Kind : Le genre de romans que tu ne liras jamaisLes mangas (peut-être que j'en lirai un jour, mais ce n'est pas un genre qui m'attire particulièrement)
  • L pour Long : Le roman le plus long que tu aies jamais lu
     
    Dis-moi que tu m'aimes” de Francisco de Paula Fernández avec 760 pages
  • M pour Major : Le roman qui t'a causé le plus gros Book Hangover (tu ne pouvais plus rien lire après ça)Walking Disaster” de Jamie McGuire (je ne voulais plus lire seulement pendant deux/trois jours, parce que ce livre m'a dégoûté de la saga : il était trop redondant, le personnage de Travis me tapait sur le système et je n'avais aucune envie de me replonger dans le livre pour le finir)
  • N pour Nombre : Le nombre de bibliothèques (meubles) que tu possèdesUne
  • O pour One : Un roman que tu as lu plusieurs foisHush, Hush” de Becca Fitzpatrick avec trois lectures
  • P pour Préféré : Ton endroit préféré pour lireMon lit (et si je devais faire plus original, je dirai la plage , le bain, ou encore les transports en commun)
  • Q pour Quote : Une citation d'un livre qui t'inspires ou qui te fait ressentir pleins d'émotions“Il me manque tellement. Ça ne devient pas plus facile. Peu importe ce que les gens disent, le temps ne guérit pas les blessures. Il vous montre simplement de nouvelles, et encore plus douloureuses manières de souffrir de l'absence de quelqu'un. Plus cette personne est partie depuis longtemps, pire c'est, parce qu'on commence à oublier son sourire, sa façon de pencher la tête lorsqu'elle réfléchissait, de vous regarder et de deviner ce à quoi vous pensiez. Bientôt, on se met même à avoir la sensation que les souvenirs ont étés remplacés par des images photographiques - comme si la seule façon de se rappeler cette personne se trouvait désormais sur un cliché, et qu'elle devenait bidimensionnelle. Et comme ça déchiré le cœur rien que d'y penser, on évite de le faire.” : la citation de “Revanche” de Cat Clarke (il y a beaucoup de citations qui me plaisent ou qui me touchent, j'ai eu du mal à en choisir qu'une seule, et celle que j'ai prise est un peu longue je l'avoue)
  • R pour Regret : Un regret de lecteurNe pas être encore allé au Salon du Livre Jeunesse de Montreuil (j'adorerai y aller et rencontrer des auteurs ou même des Booktubeurs)
  • S pour Série : Une série que tu as commencée mais jamais finie (et dont tous les livres sont sortis)
    Twilight” de Stephenie Meyer (je me suis arrêtée au premier tome parce que je n'aimais pas du tout le style d'écriture de l'auteur, que je trouvais Bella insupportable et que de toute façon je connaissais déjà l'histoire par cœur après avoir vu les films)
  • T pour Trois : Trois de tes livres préférés de tous les temps1- “Confusion” de Cat Clarke
    2- “Divergente” de Veronica Roth
    3- “Le faire ou mourir” de Claire-Lise Marguier
  • U pour Unapologetic : Quelque chose dont tu n'éprouves absolument aucun remords d'être fan
    Etre fan des adaptations cinématographiques des livres (en fait, je n'ai pas totalement compris le sens de la question et quel genre de réponse est attendue, donc j'espère que celle-ci fera l'affaire)
  • V pour Very : Un roman dont tu attends la sortie avec une grande impatience“Night School” le tome 5 de CJ Daugherty (je sais, il est déjà sorti, mais pas encore dans mon Cultura, donc je dois encore attendre un peu, et j'ai vraiment hâte de savoir le fin mot de l'histoire ! Au passage, je recommande fortement cette saga)
  • W pour Worst : Ta pire habitude livresque
    Me spoiler moi-même les livres (en fait j'ai plusieurs mauvaises habitudes livresques comme commencer plusieurs sagas sans avoir terminé celles que j'avais déjà commencé; mais ma pire habitude est que, quand je lis, mes yeux parcourent le bas de la page ou la page d'à côté et que je ne peux pas m'empêcher de lire, du coup, je connais la fin des événements alors que je n'en suis pas encore à ce passage normalement)
  • X pour X : Commence à compter en haut à gauche de ton étagère de ta bibliothèque et prends le 27ième livre Les fiancés de l'hiver” de Christelle Dabos (un univers tout aussi extraordinaire que l'intrigue et les personnages)
  • Y pour Your : Ton dernier livre achetéTes mots sur mes lèvres” de Katja Millay (j'ai super hâte de le commencer, je n'ai entendu que du bien de cette romance)
  • Z pour ZzZ : Le livre qui t'a volé ton ZzZ (sommeil) (Le dernier livre qui t'a tenue éveillée bien trop tard)Sorry” de Zoran Drvenkar (je le lisais vers 23h et comme je l'avais bientôt fini, je ne voulais pas aller me coucher avant de savoir la fin, du coup je me suis endormie seulement aux alentours d'1h du matin)
Voilà, ce tag est maintenant fini, j'espère qu'il vous aura plu ! N'hésitez pas à le reprendre et à m'envoyer vos réponses !