14 décembre 2016

Charley Davidson, Première tombe sur la droite ~ Darynda Jones

Titre : Charley Davidson, Première tombe sur la droite
Auteur : Darynda Jones
Edition : Milady
Genre : Bit-lit
Nombre de pages : 415
Prix : 8,20€








Résumé :
"Charley Davidson est détective privée et faucheuse. Son boulot consiste à convaincre les morts « d'’aller vers la lumière ». Mais ce n'’est pas toujours si simple : parfois Charley doit les aider à accomplir quelque chose avant qu’'ils acceptent de s’'en aller, comme retrouver l’'assassin de ces trois avocats. Ce qui ne serait pas un problème si Charley ne passait pas son temps à faire des rêves érotiques provoqués par une entité qui la suit depuis toujours… Or, il se pourrait que l'’homme de ses rêves ne soit pas mort. Il pourrait même être tout à fait autre chose…..."

Avis :
Mon avis sur ce roman est assez mitigé, puisque je l'ai beaucoup aimé tout en ayant un peu de mal à le terminer.
La plume de l'auteur est assez unique de part son humour et ses répliques sarcastiques. Même si j'ai plutôt apprécié cet aspect, j'ai eu parfois un peu de mal avec les trop nombreuses marques d'humour qui ne faisaient plus trop naturelles selon moi. On plonge ici dans un vrai roman de bit-lit, genre littéraire que je ne suis pas habituée à lire. Par conséquent, l'humour qui est propre à ce genre m'a parfois laissée de marbre.
L'intrigue en elle-même est plutôt originale et intéressante, mais malheureusement je me suis vite perdue entre les nombreux personnages, vivants ou morts. Nous suivons plusieurs intrigues en même temps, même celles de personnages peu importants pour le déroulement de l'intrigue principale. Ce trop plein de personnalités m'a souvent fait perdre le fil de l'histoire, ainsi que l'envie de me replonger dans le roman.
Heureusement, le personnage de Reyes m'a fait tenir bon, et sa romance avec Charley m'a beaucoup plu. Je retournerais sûrement dans l'univers de Darynda Jones juste pour pouvoir les retrouver.

Citation :
"Est-ce que tu t'es fait posséder ? demanda Cookie après un long moment. (L'émerveillement adoucissait le ton de sa voix.) Parce que laisse-moi te dire, ma chérie, si c'est ça, être possédée, je veux bien vendre mon âme."

Lien :
Voir l'article sur "Charley Davidson, Deuxième tombe sur la gauche" à paraître prochainement.

Note :
7/10