31 octobre 2015

Will & Will ~ John Green, David Levithan


Titre : Will & Will
Auteurs : John Green et David Levithan
Edition : Gallimard, Scripto
Genre : Young adult
Nombre de pages : 379
Prix : 15€



Résumé :
"Will Grayson se méfie des sentiments. Les histoires de coeur portent la poisse, tout le temps. Alors quand son meilleur ami, l'exubérant, très corpulent et très, très homo Tiny Cooper, fait tout pour le fourrer dans les bras de Jane, il se dit que cette fille est jolie, marrante et sympa mais... pas du tout son type.
De l'autre côté de Chicago, un certain Will Grayson (rien à voir avec le premier !), se sent plus mort que vivant..."

Avis :
J'ai été vraiment, mais alors vraiment déçue par ce livre. J'en avais entendu beaucoup de bien, et j'avais mis la barre assez haut, surtout pour un roman écrit par des auteurs tels John Green et David Levithan... je n'aurais pas dû.
Ce roman n'est pas si catastrophique que ça, il y a quelques aspects positifs, néanmoins il reste loin de la "claque" que je pensais me prendre.
Tout d'abord, l'écriture est très simpliste, ce qui n'est pas très étonnant pour un livre écrit par John Green, mais qui selon moi ne vaut pas ses autres œuvres.
Les personnages sont très stéréotypés, ce qui m'a un peu agacé, surtout Will Grayson n°2 et ses théories à deux sous. Sous-prétexte qu'il est "marginal" et dépressif, il a des raisonnements très simplistes et manichéens. Cela m'a fait lever les yeux au ciel de nombreuses fois et j'ai eu du mal à m'attacher à ce personnage.
J'ai préféré Will Grayson n°1, même s'il est parfois ridicule à ne pas vouloir éprouver de sentiments et qu'il se complique la vie pour rien.
A vrai dire, la seule chose que j'ai vraiment apprécié dans ce roman est la partie où les deux Will se rencontrent.
Au final, l'intrigue est beaucoup plus centrée sur Tiny et sa comédie musicale, plutôt que sur Will n°1 et Will n°2. Cela ne m'a pas vraiment dérangé, mais juste paru plutôt étrange (surtout que le titre du roman n'est pas "L'incroyable vie de Tiny Cooper" mais bel est bien "Will & Will"...).
En conclusion, même si mon avis semble très négatif, j'ai tout de même bien aimé ma lecture, seulement je m'attendais à quelque chose de touchant, bouleversant, une histoire qui me serait restée en tête pendant longtemps...or ce n'est pas le cas. Les protagonistes ne sont pas vraiment attachants, l'histoire n'est pas vraiment profonde, l'écriture des auteurs n'est pas vraiment transcendante...
En clair, une déception.

Citation :
"On flashe sur quelqu'un qui ne vous aimera jamais en retour parce qu'il est plus facile de survivre à une déception platonique qu'à une vraie rupture."

Note :
6/10

24 octobre 2015

Divergente 3 : Allégeance ~ Veronica Roth

Titre : Divergente 3 : Allégeance
Auteur : Veronica Roth
Edition : France Loisirs
Genre : Dystopie
Nombre de pages : 460
Prix : 16,90€







Résumé :
"Tris et ses alliés ont réussi à renverser les Érudits. Les sans-faction mettent alors en place une dictature, imposant à tous la disparition des factions. Plutôt que de se plier à ce nouveau pouvoir totalitaire, Tris, Tobias et leurs amis choisissent de s'échapper. Le monde qu'ils découvrent au-delà de la Clôture ne correspond en rien à ce qu'on leur a dit. Ils apprennent ainsi que leur ville, Chicago, fait partie d'une expérience censée sauver l'humanité contre sa propre dégénérescence. Mais l'humanité peut-elle être sauvée contre elle-même ?"

Avis :
Je suis réellement tombée dingue de la saga Divergente, ainsi que de ce dernier tome. Pour moi, il n'aurait pas pu mieux clôturer cette trilogie, bien que la fin soit triste.
Tout d'abord, j'ai apprécié la nouveauté de ce roman qui est d'avoir également le point de vue de Tobias. J'ai trouvé cela très enrichissant et grâce à cela, on se sent plus proche du protagoniste.
Ce que j'ai le plus aimé dans ce dernier tome est le fait qu'on ai des réponses à toutes nos questions. Ce livre nous révèle pleins de secrets et on comprend le pourquoi du comment. C'est à ce moment là qu'on se rend compte à quel point l'univers était bien construit.
J'ai de plus trouvé que l'intrigue était très réaliste. En effet, les personnages principaux qu'on suit viennent de quitter leur ville pour découvrir l'autre côté de la Clôture. Là-bas, la société est également très instable. J'ai aimé voir ces difficultés et que les héros ne débarquent pas dans un monde "tout rose" comme si de rien n'était. J'étais très contente de voir que tout n'était pas gagné et qu'ils ont encore dû se battre pour rétablir un système égalitaire.
Le réalisme de l'intrigue passe aussi par la vraisemblance du couple de Tris et Tobias. On les retrouve très soudés au début de ce tome, mais leur romance va subir quelques péripéties et quelques engueulades. Cela rend leur couple d'autant plus crédible et d'autant plus appréciable. Cela permet en outre qu'on se rende compte de l'importance qu'ils ont aux yeux l'un de l'autre.
Pour finir, j'ai littéralement adoré le dénouement de cette saga. Même si ce dernier tome est assez riche en émotions et très émouvant, même si la fin n'est pas totalement heureuse, je l'ai vraiment apprécié. Je trouve ça incroyable que l'auteur est choisi de "sacrifier" certaines personnalités pour emmener l'histoire où elle voulait. Evidemment, la fin est très bouleversante et très triste, mais je pense que c'était un "mal pour un bien". Comme pour le fait que le mythe de Roméo et Juliette est aujourd'hui mémorable "grâce" à la mort des deux protagonistes, je pense que la fin de Divergente était obligatoirement une fin du même goût, pour que cette saga marque les esprits, et paraisse réaliste en temps que dystopie.
C'est donc avec peine que je quitte l'univers de cette saga, que j'ai hâte de retrouver dans les films et dans le hors-série.
Pour ma part, Divergente restera envers et contre tout la meilleur saga que j'ai jamais lu, qui mêle tout ce qu'il faut pour être un vrai succès.

Citation :
"Depuis tout petit, je sais une chose : que la vie nous abîme, tous. On n'y échappe pas.
Mais je suis en train d'en découvrir une autre : qu'on peut se réparer. On se répare les uns les autres."

Lien :
Voir l'article sur "Divergente, hors-série raconté par Quatre" à paraître prochainement

Note :
10/10
SAGA COUP DE ♥

Lien de la bande-annonce du film :
https://www.youtube.com/watch?v=kiFfZUNA1ZE

18 octobre 2015

Des mensonges dans nos têtes ~ Robin Talley

Titre : Des mensonges dans nos têtes
Auteur : Robin Talley
Edition : Mosaïc
Genre : drame
Nombre de pages : 370
Prix : 13.90€







Résumé :
"Les filles sont faites pour se marier… 
Les Noirs et les Blancs ne doivent pas se mélanger… 
Une fille ne doit pas embrasser une autre fille… 
Linda ne doit pas aimer Sarah.
Rien que des mensonges ?
1959, en Virginie. C’est l’histoire de deux filles qui croient qu’elles se détestent - parce qu’elles n’ont pas la même couleur de peau et qu’elles ne sont pas nées du même côté.
C’est l’histoire de Sarah et Linda qui croient qu’elles se détestent… mais c’est aussi l’histoire de l’année où tout va changer - parce que les mensonges des autres vont voler en éclats et que les vies, les cœurs de Sarah et Linda vont s’en trouver bouleversés pour toujours..."

Avis :
Tout d'abord, je tiens à remercier Babelio pour l'envoie de ce livre.
Je ne pense pas que je me serais tournée vers celui-ci sinon, et je serais vraiment passée à côté de quelque chose. Ce roman est une petite pépite, qui m'a bouleversée.
Certains passages étaient déchirants, de par leurs atrocités et leur injustice. En lisant ceci, nous ne pouvons avoir qu'un envie : intervenir.
A d'autres passages, l'histoire était émouvante et touchante. Nous suivons les pensées de Sarah et Linda, et parfois leur façon de voir les choses me faisaient mal au cœur, puisqu'elles ne vivaient pas dans la même époque qu'actuellement, où maintenant beaucoup plus de choses sont permises (aussi bien au niveau de la ségrégation qu'au niveau de l'homosexualité).
J'ai adoré les deux protagonistes, et surtout pouvoir suivre leur cheminement intérieur et savoir ce que chacune d'elles pensait d'une même situation. J'ai également apprécié leur complexité, car elles mettent énormément de temps à ouvrir les yeux sur le monde et à changer leur façon de voir les choses, chacune de leur côté, ce qui rend l'histoire très réaliste.
L'injustice de ce roman fait vraiment mal à lire, mais c'est un aspect que j'ai aussi aimé. Nous nous rendons compte de l'atrocité de cette période de l'Histoire, où des adolescents Noirs devaient se battre jour après jour pour changer les choses, pour se faire une place.
Pour moi, ce roman est donc un immense coup de cœur, car il parle de nombreux sujets et nous fait passer par un tas d'émotions différentes.

Citation :
"Quand je lui parlais, il se passait quelque chose. Quelque chose en moi - comme un incendie, et ce n'était pas que de la colère. Quand j'étais près d'elle, j'avais l'impression que le sang dans mes veines se mettait à chanter. Même les jours où je me sentais triste et vide avant de la voir.
Avec elle, je n'avais pas besoin d'être polie, pas besoin de peser chaque mot avant de le prononcer. Après toute une journée passée à me retenir de répondre à toutes les méchancetés qu'on me lançait, j'avais enfin le droit de dire ce qui me passait par la tête. Je me sentais merveilleusement libre."

Note :
10/10
COUP DE ♥

4 octobre 2015

Black Ice ~ Becca Fitzpatrick

Titre : Black Ice
Auteur : Becca Fitzpatrick
Edition : Msk
Genre : Thriller
Nombre de pages : 355
Prix : 17€







Résumé :
"En décidant de passer un week-end à la montagne avec sa meilleure amie, Britt était loin d’imaginer que son ex, Calvin, serait aussi de la partie. Tandis qu’elle profite du trajet pour réfléchir à leur histoire, Britt et Korbie se retrouvent bloquées au milieu de nulle part dans une terrible tempête de neige. Bravant le froid glacial, elles finissent par trouver refuge dans un chalet occupé par deux randonneurs. Deux malfaiteurs en fuite qui les prennent en otage.
Tandis qu’elle échafaude des plans pour trouver une issue, l’angoisse de Britt grimpe d’un cran : elle découvre que plusieurs meurtres ont été commis dans la région. Sans compter que le comportement bienveillant de Mason, un des deux ravisseurs, est déconcertant : est-il un ennemi ou un allié ? Peut-elle lui faire confiance ? Les apparences sont trompeuses au milieu du blizzard, et les secrets bien gardés..."

Avis :
Je me suis plongée dans ce roman sans aucune attente particulière, je souhaitais simplement découvrir Becca Fitzpatrick sous un autre genre que celui de "Hush, Hush", et je dois dire que j'ai été agréablement surprise.
Tout d'abord, l'intrigue m'a beaucoup plu. En soit, elle n'a rien de très original et les thrillers qui se déroulent en montagne lors d'une tempête doivent être courant, mais j'ai tout de même apprécié.
Ce qui m'a le plus plu est le fait qu'il y a eu beaucoup de rebondissements, et que dès qu'une vérité était révélée, tout était remis en question. L'histoire me paraissait simple au départ, mais je me suis vite rendue compte qu'il y avait encore beaucoup de choses à découvrir ainsi que beaucoup de mensonges.
J'ai également adoré Britt, la protagoniste, à laquelle on s'identifie très facilement selon moi. Je me suis sentie très proche d'elle de part ce qu'elle avait vécu avec Calvin. J'ai beaucoup aimé suivre ses cheminements intérieurs et voir à quel point elle était courageuse et prête à se sacrifier pour les autres.
J'ai aussi beaucoup aimé Mason, qui a énormément de charme et une prestance incroyable. Malgré tout ce qu'il se passe dans le roman, j'ai toujours été de son côté et j'ai toujours souhaité que Britt le soit aussi.
Enfin, j'ai adoré l'épilogue. Je trouve que c'est une très belle fin et que le livre n'aurait pas pu se terminer autrement.
En conclusion, je recommande vraiment ce thriller qui peut plaire à beaucoup de personnes, surtout celles qui ne sont pas forcément fan de ce genre. L'ambiance générale du roman est géniale et les personnages uniques.

Citation :
"On prétend qu'au seuil de la mort, on voit défiler sa vie entière. Ce qu'on ne dit pas, c'est que lorsqu'on assiste au trépas d'un être autrefois aimé, son basculement vers l'au-delà est doublement douloureux. Car on se rappelle alors deux existences entremêlées, deux destins qui ont emprunté le même bout de chemin."

Note :
9/10

1 octobre 2015

Breathing 1 : Ma raison de vivre ~ Rebecca Donovan

Titre : Breathing 1 : Ma raison de vivre
Auteur : Rebecca Donovan
Edition : PKJ
Genre : Drame
Nombre de pages : 534
Prix : 18,90€







Résumé :
"- Et si je ne veux pas être ami avec toi?
- Alors nous ne serons pas amis.
- Et si j'ai envie d'être plus qu'un ami?
- Alors nous ne serons rien du tout.

Emma a tout fait pour empêcher Evan d'entrer dans sa vie. Non pas parce qu'il la laisse indifférente, bien au contraire, mais parce que personne ne doit savoir. Savoir qui elle est vraiment, quelle est son histoire et, surtout, ce qui l'attend tous les soirs, quand elle rentre chez elle..."

Avis :
J'avais entendu des tonnes et des tonnes d'avis très positifs sur ce roman, et aucun négatif. J'avais donc très hâte de découvrir cette histoire, qui me plairait, j'en étais sûre. Evidemment, ce fut le cas.
Tout d'abord, j'ai adoré Emma, la protagoniste. C'est un personnage très attachant, qu'on a envie d'aider et pour qui on éprouve de la pitié (pas dans le sens péjoratif du terme bien entendu). Elle est très courageuse et dévouée, elle pense avant tout au bonheur des autres, quitte à laisser de côté le sien.
Sa meilleure amie, Sara, est également un personnage que j'ai adoré. Elle est décrite comme populaire, très belle, intelligente, bref, la "fille parfaite". Elle peut avoir tout ce qu'elle veut, et tous les amis qu'elle veut, mais malgré tout, elle reste fidèle à Emma et reste présente pour elle du début à la fin. J'ai apprécié pouvoir suivre leur magnifique amitié, indestructible. Je pense qu'Emma n'aurais jamais pu supporter tout ce qu'elle a supporté sans l'aide de Sara.
Pour continuer dans les protagonistes, je suis évidemment littéralement tombée sous le charme d'Evan. Je lui trouve à peu près les mêmes qualités que Sara, à savoir qu'il ne lâche pas non plus l'affaire. La relation entre lui et Emma m'a vraiment plu, et pour une fois dans un roman, j'ai trouvé que tout était très réaliste et vraisemblable. En effet, en principe, les couples se forment très rapidement et il n'y a pas ou très peu "d'entre deux". Néanmoins, ce n'est pas le cas dans ce livre, puisque leur relation se construit petit à petit et qu'elle passe par plusieurs étapes différentes.
Pour parler du fond de l'histoire, cela m'a beaucoup touchée. A certains passages, j'ai eu du mal à continuer à lire devant l'horreur de la situation et la haine que j'éprouvais à l'égard de la tante d'Emma. Je ne supportais pas voir ce qu'elle lui faisait subir, sans aucunes raisons en plus. De plus, j'ai aussi ressenti beaucoup de colère contre son oncle, qui ne faisait rien pour l'aider, même s'il savait parfaitement ce qu'il se passait sous son toit. Je déteste ce genre de personnages, soumis, qui n'osent rien dire alors qu'ils savent.
La fin de ce roman m'a également beaucoup plu, surtout l'épilogue qui était vraiment très bien écrit et très touchant. Du coup, j'ai hâte de pouvoir lire la suite, et savoir ce qu'il va arriver à Emma.

Citation :
"La tristesse a désintégré mon cœur. Glissant le long du mur, je me suis effondrée, sans même sentir la douleur dans mon dos. Je n'ai pas pleuré, aucune larme. Pourtant, à l'intérieur, j'étais noyée."

Lien :
Voir l'article sur "Breathing 2 : Ma raison d'espérer" à paraître prochainement.

Note :
10/10